dimanche 23 août 2015


COMPTE-RENDU DE RÉSIDENCE

19 janvier 2016

Anne Sophie Rouleau et Marie-Eve Fortier présentent un compte-rendu de leur résidence au Cube en préfiguration / théâtre Le Clou. 
En compagnie d’un groupe de jeunes ayant participé à Album de finissants et d’étudiants au programme de danse de l’UQAM.

  été 2015 : résidence de création au théâtre Le Clou dans le cadre du Cube en préfiguration

Anne Sophie Rouleau et Marie-Eve Fortier 
avec la collaboration de Johanna Bienaise, Xavier Malo, Noë Cropsal et une dizaine d'anciens participants d'Album de finissants.



En résidence dans les locaux du théâtre Le Clou, dans le cadre du Cube en préfiguration, Anne Sophie Rouleau et Marie-Eve Fortier 
entament une série de laboratoires de recherche.


Abordant le terme «résidence» dans son sens large, nous avons habité l’espace, nous y avons dormi, mangé, travaillé. Ces chantiers de pré-création intensifs nous ont permis de fouiller dans toutes les directions, d’essayer différentes formes, de fabriquer et de bouger sans se préoccuper du résultat. Dans un monde où la culture est une industrie et où les œuvres sont des produits, de tels espaces d’abandon sont de plus en plus rares, bien que toujours nécessaires. D’un désordre libre et générateur ont émergé des idées et des pistes d’explorations qui nous mèneront, nous le souhaitons, à la création d’une œuvre multiforme qui témoignera de la rencontre de nos deux disciplines soit, le théâtre et les arts visuels.

Tentant d’établir les bases d’un langage commun, nous avons fouillé les préoccupations qui nous habitent et développé une réflexion sur l’espace de la maison. Au fil du travail, notre démarche s’est resserrée sur le thème de la chambre puis, plus précisément du lit : un espace intime et partagé. Le lit où on dort, où on ne dort pas, où on a peur, enfant, des monstres qui se cachent dans la chambre. Le lit, un des seuls lieux qui nous appartient à l’adolescence. Plus tard, le lit où on accueille quelqu’un, où on rêve qu’il y ait quelqu’un, où on fait l’amour, où on regarde l’autre dormir. Le lit où on est malade, où on attend que le temps passe. Le lit qui devient l’habitat du mourant. Nous souhaitons approcher ce thème par une rencontre des générations : y voir évoluer des jeunes adultes et des personnes âgées. De cette cohabitation des différents âges peut s’établir une poésie à la fois trouble et joyeuse.

Plusieurs invités ont pris part à nos explorations, notamment, les artistes 
Xavier Malo, Johanna Bienaise, Noë Cropsal ainsi qu’une dizaine de jeunes ayant déjà participé à l’expérience Album de finissants.


++++++++++++++++++++++++++++
EXPLORATIONS CHORÉGRAPHIQUES
1) exploration autour du lit : comment nous y sommes?



2) explorations avec le Living Room :
espace individuel horizontal, espace collectif vertical




++++++++++++++++++++++++++++
 EXPLORATIONS PHOTOGRAPHIQUES

1) Afin de se préparer à la résidence, les participants ont répondu à certaines «missions photographiques». 
https://docs.google.com/presentation/d/1WyOTjc2a6K7XMZQfrLwDJGPgn869lOyg5Ap67XyMr9Q/pub?start=true&loop=true&delayms=5000#slide=id.p

2) explorations hors les murs : trouver sa place dans un non lieu
partie I : recherche avec Xavier Malo
https://docs.google.com/presentation/d/1DFfxC2t5OdtPunKJTSyewB6eax3TSlwdj9_T-Soug6o/pub?start=true&loop=true&delayms=5000#slide=id.gccd34f8a9_1_1

partie II : recherche avec Emma Nocon et Azucena Pelland
https://docs.google.com/presentation/d/16vejxpQOEV1h2bXvaqQPFtcnucO5_3JTe3FQUa6eoPQ/pub?start=true&loop=true&delayms=5000

 ++++++++++++++++++++++++++++

dernières nouvelles 

participation d'Anne Sophie Rouleau, directrice artistique de Matériaux Composites à Le Verbe, plateforme du théâtre indépendant.